Convoquer une rencontre avec un enseignant

Comment convoquer une rencontre

avec un enseignant?

005397762 An apple on a desk in the classroom

Vous voici à l’école, prêt à rencontrer le professeur de votre enfant à 15 h 30 comme prévu. Il y a une semaine, vous lui aviez envoyé un message courriel pour lui demander un entretien. L’enseignant vous salue poliment et vous invite à vous asseoir, mais vous constatez qu’il se montre plus distant qu’à l’ordinaire, et ce, dès les premières minutes de l’entretien. Vous ne comprenez pas la raison pour laquelle l’entrevue démarre sur ce ton. Que se passe-t-il?

 

1. Un message poli et courtois, mais...

Se pourrait-il que l’enseignant réagisse ainsi à cause du message courriel que vous lui aviez envoyé la semaine dernière pour lui demander une rencontre? Voyons ensemble ce message:

« Cher Monsieur D., est-ce possible de vous rencontrer lundi prochain à 15 h 30? Merci.

La mère de Florence»

Vous ne voyez aucun problème avec ce message que vous trouvez courtois et poli et vous avez parfaitement raison, pourtant, il y a quelque chose que vous n’avez peut-être pas réalisé.

2. Vous pourriez susciter de l’inquiétude sans le vouloir

Saviez-vous que cela faisait plusieurs jours que l’enseignant était très nerveux à propos de cette rencontre avec vous? En effet, n’ayant aucune idée de l’objet de l’entretien ni de votre état d’esprit, il ne pouvait que s’imaginer le pire en essayant de deviner pourquoi vous vouliez le rencontrer. Voici quelques questions qui se bousculaient dans sa tête pendant toute la semaine :

- Cette mère serait-elle fâchée à cause du commentaire que j’ai écrit dans le cahier de Florence?

- Pourtant, Florence va bien! Que peut-il se passer de si grave, qui justifie une demande de rencontre? 

- Bon... Je m’attends à ce qu’elle soit insatisfaite à propos du programme de mathématiques, car d’autres parents se sont plaints à la directrice!

C’est donc dans cet état d’esprit qu’il vous a reçu, pensant qu’il aurait probablement affaire à un parent insatisfait. Ayant déjà vécu quelques expériences difficiles avec certains parents dans le passé, il est compréhensible qu’il ait développé le réflexe de s’attendre au pire. On comprend mieux maintenant la raison pour laquelle il était un peu sur ses gardes à votre arrivée.

Pourtant, l’objectif de votre demande de rencontre n’avait rien à voir avec tout cela! Si seulement l’enseignant avait su que vous vouliez simplement le rencontrer pour lui demander des trucs pour mieux aider Florence avec ses devoirs à la maison, il ne se serait pas fait tant de soucis pendant toute une semaine et aurait probablement été plus détendu à la rencontre.

3. Préciser brièvement l’objectif de la rencontre

Lorsque vous demandez une entrevue avec un enseignant ou un membre de la direction scolaire, n’oubliez donc pas de mentionner l’objet de la rencontre de façon brève et précise. Par exemple, si vous lui écrivez que vous aimeriez le rencontrer pour parler de la difficulté de Florence avec les devoirs à la maison, vous lui permettez de bien se préparer, de faire les recherches nécessaires et d’arriver à la rencontre dans un état d’esprit positif et ouvert. Il n’aurait pas eu à s’inventer inutilement toute sorte de scénarios qui ne font que contribuer à brouiller les pistes de la communication entre vous.

Entretien agréable assuré! Croyez-moi, c’est un petit truc qui peut faire une grande différence.

Sylvie Bastien-Doss, Experte-conseil en communication parents-école

Tous droits réservés 

Recevez l'infolettre de Sylvie!

 

Rencontrez Sylvie Bastien-Doss au Congrès de l'Association des Comités de parents du Québec  à Québec le 31 mai 2014

 "La relation parents-prof : des trucs pour que ça clique!"

 

Copyright © SylvieBastien-Doss. Tous droits réservés.