Le parent roi, le parent client et le parent hélicoptère...

 

Le parent-roi, le parent-client et le parent-hélicoptère...

 

Lors de ma dernière présentation aux directeurs d'écoles de la FÉEP (fédération des établissements d'enseignement privés), le 12 novembre dernier, j'ai parlé du contexte dans lequel nos parents évoluent et de l’impact qu’il a sur le climat qui règne dans nos écoles.

En effet, nous vivons actuellement à l'ère du service à la clientèle. Nous sommes habitués à obtenir tout ce que nous désirons lorsque nous faisons affaire avec des commerçants. La concurrence est féroce et afin de survivre, les entreprises doivent traiter leurs clients aux petits oignons. Insatisfaits du service ou de la décision d'un commis-vendeur? Nous avons développé le réflexe de ne jamais accepter un "non" et d'accéder rapidement aux instances supérieures afin d'obtenir gain de cause. Et nous gagnons, la plupart du temps!

Nous sommes tous habitués de fonctionner ainsi, les parents de nos élèves y compris! La tendance à percevoir l'école comme un commerce est un phénomène de plus en plus répandu. Un parent est persuadé que l'enseignant a donné une punition injuste à son enfant? Le réflexe de téléphoner à l'école ou encore d'en parler au directeur pour se plaindre et exprimer son désaccord est rapide. L'enseignant sent qu'il est perçu comme un préposé à la clientèle. Comment peut-il sentir que l'on valorise son travail quand ses faits et gestes sont scrutés, contestés et parfois même repoussés du revers de la main? C'est pourtant ainsi que quatre-vingts pour cent des enseignants disent se sentir dans une étude récente. 

En effet, et ce depuis une dizaine d'années, le climat parents-école est en pleine mutation. La bonne nouvelle, c'est que nous sommes, fort heureusement, passés de l'autorité au partenariat dans la relation entre l'école et les parents. Par contre, ce partenariat étant une notion relativement nouvelle, la majorité des écoles et des parents éprouvent une grande difficulté à s'y ajuster et à définir la ligne de partage du pouvoir décisionnel. C'est ainsi que les écoles vivent de plus en plus de difficultés relationnelles avec leurs parents et que ces derniers ne savent plus comment se comporter avec l'école. Les écoles ainsi que leurs parents manquent cruellement d'outils pour arriver à mieux se parler, s'écouter et se comprendre dans le contexte social actuel.

Le parent-roi : Depuis quelques années, les écoles ont vu naître chez les parents, plusieurs phénomènes. C'est ainsi que le syndrome du parent-roi est apparu. Le parent-roi accepte rarement le refus et exige que l'école fasse ce qu'il veut, à sa façon et qu'elle réponde rapidement à ses désirs.

Le parent-client : Vient ensuite le phénomène du parent-client, plus répandu dans les écoles privées. Le parent qui paie des frais de scolarité ou qui donne de l'argent à l'école peut être porté à croire que cette dernière lui est redevable et qu'elle devrait accéder à ses demandes, peu importe les règles et la procédure. Il demande que son enfant soit placé dans la classe de madame Bédard en septembre prochain et s'attend, parce qu'il a contribué au financement de la bibliothèque l'année dernière, à ce que l'école lui donne ce qu'il veut. 

Le parent-hélicoptère : Le phénomène du parent-hélicoptère est très répandu, vous diront la plupart des enseignants et directeurs d'écoles. C'est le parent qui tourne toujours autour de son enfant et qui veut à tout prix le protéger d'une déception ou d'un échec en intervenant lui-même auprès de l'école. Il est difficile pour lui de voir son enfant être déçu parce qu'il n'a pas gagné un prix ou de le voir pleurer à cause d'une conséquence donnée qu'il trouve injuste. Le parent-hélicoptère passe à l'action en intercédant auprès de l'école pour son enfant, et ce de manière critique et souvent accusatrice. 

Les directions d'écoles ont besoin de moyens et d'outils qui leur permettraient de mieux s'adapter à ce contexte et ne peuvent plus ignorer la relation parents-école. On doit plutôt passer à l'action par la sensibilisation et la formation des parents et du personnel enseignant. Lors de mon exposé, j'ai démontré que la qualité du "climat parent-école" qui régnait dans les écoles avait un impact significatif sur le bien-être des enfants, le climat de travail, la réputation, le nombre d'inscriptions et la collecte de fonds d'une école. Des outils et des formations existent maintenant! Levons notre chapeau aux écoles qui décident d'agir de façon proactive en investissant dès maintenant dans la relation parents-école.

Sylvie Bastien-Doss

Experte-conseil en communication parents-école 

 

Tous droits réservés

 

 

Suivez les prochaines présentations de Sylvie!

  • "Communiquer avec le professeur de mon enfant...les petits gestes qui font la différence" - Collège Charlemagne - novembre 2013
  • "L'importance de s'occuper de la relation parents-école" - Écoles primaires de la FÉEP - Montréal, novembre 2013
  • "L'importance de s'occuper de la relation parents-école" - Écoles primaires de la FÉEP - Québec, février 2014 
  • "La communication parents-prof : pour que ça clique! - Congrès de la FCPQ Fédération des comités de parents du Québec - 31 mai 2014

 

Pour plus d'information au sujet des formations, des conférences et des services de coaching, communiquez avec Sylvie!

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.bastien-doss.com

 

 

 

 

 

Copyright © SylvieBastien-Doss. Tous droits réservés.