6 façons de collaborer avec l'enseignant de votre enfant (2)

6 façons de collaborer avec l’enseignant de votre enfant

014764678 happy woman thumb

 

La rentrée scolaire est le moment idéal pour commencer l’année du bon pied en établissant une relation positive avec le nouvel enseignant de votre enfant. Pourquoi ne pas démontrer une belle ouverture dès les premiers jours d’école en offrant votre entière collaboration à cet enseignant qui s’apprête à vivre toute une année scolaire avec votre enfant? C’est facile, efficace et cela mène vers une véritable relation de partenariat entre vous et l’école.

Collaborer? Oui, bien sûr, me direz-vous. Mais, la collaboration peut vouloir dire quelque chose de différent d’un parent à l’autre. Pour certains, cela veut dire d’appeler l’enseignant tous les jours, tandis que pour d’autres, cela veut dire de signer les tests quand on le demande.

Voici 6 façons de collaborer de façon efficace avec l’enseignant de votre enfant afin d’en faire un véritable partenaire.

1. Offrir votre soutien

Offrez-lui tout votre soutien. Dites-lui qu’il a toute votre confiance en ce début d’année et que vous le soutiendrez dans ses actions et ses décisions face à votre enfant. L’enseignant vous en sera reconnaissant.

2. Montrer votre appréciation

Auriez-vous la patience de faire ce que les enseignants font pendant toute une journée, des semaines, des mois et des années? Dites à l’enseignant de votre enfant que vous admirez le travail qu’il fait auprès des enfants et que vous valorisez le temps qu'il met ainsi que l’énergie et la passion dont il fait preuve malgré des conditions souvent difficiles (groupes nombreux, problèmes de discipline, manque de ressources, etc.). Cela ne doit pas être facile de faire ce qu’il fait et celui-ci mérite toute votre admiration! Cette marque d’appréciation sera du velours aux oreilles de votre enseignant.

3. Offrir votre aide

Si l’enseignant a besoin de parents pour l’aider dans quoi que ce soit, dites-lui qu’il peut compter sur vous. Offrez-lui de l’aide dans un domaine que vous aimez plus particulièrement, selon vos disponibilités et seulement s’il le désire.

Certains enseignants aiment bien avoir des parents bénévoles tandis que d’autres préfèrent ne pas avoir de parents en classe pour toutes sortes de raisons souvent très valables. Cela ne veut pas dire que ces derniers n’aiment pas les parents pour autant. Il faut savoir respecter leurs préférences sans vous imposer ou vous ingérer dans leur travail. La ligne est mince entre la participation parentale et l’ingérence. L’enseignant appréciera grandement votre aide s’il sent que vous ne traversez pas cette ligne.

Si toutefois vous avez affaire à un enseignant qui semble être ouvert à une certaine présence de parents, n’hésitez pas à lui donner votre nom en tant que bénévole. On pourra faire appel à vous en cas de besoin. Il arrive souvent que des enseignants fassent appel à des parents pour lire des histoires en classe, parler aux élèves au sujet de leur métier ou partager une expertise, appeler d’autres parents en cas de besoin, ou d’aider lors d’évènements spéciaux (bazar, costumes, bricolage, pièce de théâtre, spectacle, journée sportive, etc.).

4. Offrir une ouverture au dialogue

Dites-lui que vous êtes ouverts à une bonne communication et que vous êtes prêts à partager certaines informations qui l’aideraient à saisir les besoins particuliers de votre enfant, s’il le désire. Assurez-le de votre présence à la rencontre parents-enseignant et dites-lui que vous avez hâte d’échanger avec lui. Faites-lui savoir qu’il n’hésite surtout pas à communiquer avec vous d’ici là, en cas de besoin.

5. Offrir votre compréhension

Les parents ne sont pas toujours conscients de la réalité dans laquelle les enseignants se trouvent. Croyez-moi, cela n’a rien à voir avec un travail de bureau. C’est à peine si un enseignant a le temps d’aller aux toilettes ou de passer un coup de fil pendant la journée. Il faut être conscient que l’enseignant est souvent débordé, surtout en début d’année et que son énergie doit être dirigée envers ses nouveaux élèves, une multitude de réunions d’équipe et l’appropriation de nouveaux programmes. Vos interventions devraient donc refléter le fait que vous comprenez et surtout que vous respectez leur réalité.

Ne vous fâchez pas si l’enseignant n’a pas le temps de vous rappeler dans l’heure qui suit. L’enseignant, souvent en surveillance ou en réunion pendant les heures de diner ou les périodes de récréations n’arrive pas toujours à prendre ses messages avant la fin de la journée. Votre compréhension et votre patience seront interprétées comme une marque de respect. C’est ainsi que l’enseignant deviendra votre meilleur ami!

6. Offrir votre bienveillance

Un sourire bienveillant de la part d’un parent en dit long à un enseignant. Une belle relation de confiance peut facilement s’établir en toute simplicité avec un sourire ou une salutation cordiale. Pourquoi ne pas tout simplement aller vous présenter à l’enseignant en ce début d’année? C’est une façon positive d’entamer une relation.

Allez-y maintenant! N’hésitez plus à aller vous présenter à ce nouveau professeur afin de commencer ensemble une belle année scolaire sous le signe du partenariat. C’est votre enfant qui vous remerciera!

 

(Le nom enseignant est utilisé au masculin afin d'alléger le texte)

 

Sylvie Bastien-Doss Experte-conseil en communication parents-école

www. bastien-doss.com

 

Copyright © SylvieBastien-Doss. Tous droits réservés.