Entre l'arbre et l'écorce

 

 

 

 

Une bonne communication entre vous et l’école est au centre du bien-être de votre enfant. "Allons donc", pourriez-vous penser. "Si ma relation avec le professeur de mon enfant ne va pas bien, mon enfant peut-il en souffrir à ce point?".

 

 


Vous seriez surpris de ce que peut vivre un enfant se retrouvant au centre d’une communication difficile entre ses parents et l’école. Une relation boiteuse, voire même conflictuelle, affecte le climat d’apprentissage d’un enfant, plus qu’on en pense. L’enfant qui se retrouve au centre d’un conflit entre ses parents et l’école peut vivre : 

 

Un sentiment d'insécurité

Les deux figures les plus importantes dans son cheminement n’arrivant pas à s’entendre dans l’harmonie, l’enfant se retrouve pris entre l’arbre et l’écorce et ne sait plus où se situer dans ce conflit. Recevant des messages contradictoires de la part de ses parents et de l’école, il risque fort d’évoluer dans un climat d’apprentissage teinté d’insécurité. Le sentiment de sécurité est pourtant une condition nécessaire à l’apprentissage.

 

Un conflit de loyauté

Il sent qu’il doit choisir un camp. Doit-il se rallier à maman? À papa? À son professeur? Qui a raison? Qui a tort? Puisque ses parents « montent aux barricades » face à l’école pour lui, il se rallie à eux, bien entendu, car derniers sont là pour le protéger, l’entourer et l’aimer. Doit-il alors comprendre que seuls ses parents lui veulent du bien et qu’il doit se méfier de tous les autres adultes significatifs dans sa vie? Pour apprendre, un enfant a tout avantage à développer une saine complicité avec son enseignant ainsi qu’avec les autres adultes qu’il croisera pendant sont parcours scolaire..

 

Une perte de confiance envers l'école

L’enfant qui perd sa confiance envers son professeur risque d’évoluer dans un climat peu propice à son apprentissage. Il risque de trouver moins de plaisir à apprendre et à travailler, ce qui affectera assurément sa motivation. Il va sans dire qu’il risque de trouver l’année scolaire bien longue avec cet enseignant.

 

Une perception négative de l'école

L’enfant témoin d’une mauvaise relation entre ses parents et l’école peut développer le réflexe de percevoir l’école comme un milieu négatif. Est-ce vraiment le climat dans lequel nous voulons qu’il évolue dans son milieu scolaire? Bien sûr que non.

 

Un sentiment d'immunité par rapport à l'autorité scolaire

Puisqu’il a vu ses parents « se battre » avec l’école, un enfant peut facilement sentir qu’il est en quelque sorte immunisé par rapport à l’autorité scolaire. Il pourrait même aller jusqu’à se permettre certains écarts de conduite sachant que ses parents le soutiendront envers et contre tous. C’est ainsi que des situations abusives peuvent survenir et faire en sorte qu’un enfant se mette à ne plus respecter le personnel de l’école. Ce comportement irrespectueux entrainera tout son lot de problèmes et ne contribuera qu’à faire dégénérer la situation.

 

Un sentiment d'impuissance

Beaucoup d’enfants vivent difficilement le fait que leurs parents et leur enseignant ne s’entendent pas. La dernière chose qu’un enfant désire c’est bien de se retrouver au centre d’une chicane. Pour un enfant, il est difficile d’influencer les adultes. Il peut sentir qu’il doit subir cette situation inconfortable dans laquelle les adultes le plongent.

 

Il est donc primordial de développer de bonnes stratégies de communication parents-école afin d’éviter les conflits et les malentendus qui pourraient affecter nos enfants!

 

Joindre Sylvie

 

 

Copyright © SylvieBastien-Doss. Tous droits réservés.